BANATerra - Une encyclopédie progressive du Banat -  Réalisation: Asociation Proiect Rastko Roumanie - Timisoara

Stefan JaegerL'arrivée des Lorrains au Banat,
par Stefan Jäger (©JMC)

–  Pour retrouver une commune :
       Villes et villages à 3 ou 4 noms

  

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

D'autres adresses peuvent sans doute être utiles aux généalogistes amateurs lorrains ou français.
Pensez à nous les communiquer. Nous les ajouterons à cette liste.







 BANATerra est un projet initié et développé par l'association "BANATERRA" de Timisoara

Généalogie

Rechercher ses ancêtres lorrains du Banat  
 

Pour ceux qui veulent retrouver les traces de leurs ancêtres banatais, afin de réaliser leur arbre généalogique, les choses ne sont pas simples.

Plusieurs obstacles s'opposent à eux
- les localités portent plusieurs noms, en allemand, en dialecte allemand, en hongrois, en roumain et parfois en serbe
- les noms de famille sont souvent difficiles à repérer. À leur arrivée en Autriche ou sur place, les migrants, qui souvent ne savaient pas écrire, indiquaient oralement leurs noms de famille. Le préposé essayait d'en faire une transcriptiion phonétique. Ainsi Parisot est devenu Parizon, Masson est devenu Maszong, Jeancolas est devenu Schunkola....

Les documents ne se trouvent souvent plus en Roumanie ou en Serbie. Un jeu de piste s'impose pour les retrouver.
- les lorrains étaient germanisés au fil des années. Certaines familles ignorent même leurs origines.
Au début du siècle, suite à la mécanisation agricole en Europe occidentale et donc une production plus abondante, les agriculteurs banatais souffrirent. Certains ont décidé de partir vers les États-Unis. Pendant la Deuxième guerre mondiale, désignés, comme leurs voisins, d'Allemands, ils furent parfois incorporés de force dans l'armée nazie. A la fin de la guerre, le bloc soviétique en guise de représailles, en a déporté un certain nombre. Certains se sont enfouis en France, en Australie.. puis en Amérique latine ou au Canada.
- lors du régime de Ceucescu en Roumanie ou de Tito en Yougoslavie, un certain nombre de Banatais furent invités (vendus!) à partir en Allemagne, moyennant une somme donnée au pays par l'État allemand. Des villages germanophones se sont vidés. Les paroisses catholiques ont peu résisté. Un mouvement populaire a conduit à créer en Allemagne des HOG (Banat Heimatortsgemainschaften), c'est à dire des associations représentant les communes banataises, qui perpétuent chaque année en Allemagne, les traditions de leurs communes d'origine (fête patronale, par exemple).
Des chercheurs et ces associations patriotiques ont réussi à sauver les régistres de l'Etat civil. Beaucoup de ces documents ont été micro-filmés et se trouvent aujourd'hui en Allemagne. Dans la région de Stuttgart pour certains.

A Ulm, en Bavière, le musée du Banat est au coeur d'un centre de recherche sur la vie au Banat dans les siècles passés, sur les langues dialectales germaniques...

Voici quelques adresses qui peuvent être utiles au généalogiste amateur

–  Family Books of the Banat (Livres d'état civil du Banat) (Un grand nombre de paroisses du Banat figurent dans la liste des livres de familles. Une grande liste de toutes les ressources disponibles est également proposée.) - Contact : dpresto(a)golden-hills.com

–  Micro films des régistres paroissiaux du Banat (Un travail du à Josef Schmidt : Die Banater Kirchenbücher) (Allemand/Français)

– Mariages de migrants à Vienne (1782-1802) (Allemand/Français)

–  DVHH (Donauschwaben Villages Helping Hands) Souvenir de nos ancêtres souabes du Danube (Remembering Our Donauschwaben Ancestors), un club anglophone regroupant ceux qui cherchent des ancêtres banatais)

–  Généalogie allemande : les Souabes du Banat, y compris la région d'Arad (Un cercle classique de recherches généalogiques (Allemand / Anglais)

–  Banat Heimatortsgemeinschaften (HOG) Une sorte de communes virtuelles basée en territoire allemand (Allemand / Anglais)

–  Banat mailing list (rootsweb.com) - Un forum très actif des familles originaires du Banat (Situé aux Etats-Unis - Anglophone et germanophone)

 

Fermer

Date de mise en ligne : 9 octobre 2006
Data de mise en place du domaine : 13 novembre 2006
 

All content copyright 2006-2007 Proiectul Rastko Romania. All rights reserved.